Réflexions sur les causes de la liberté et de l’oppression sociale

Réflexions sur les causes de la liberté et de l’oppression sociale

Simone Weil

Le savoir / sept

Date de parution : 4 mars 2021
140 pages – 130×190 mm
ISBN : 979-10-95550-18-1

Résumé :

Écrit en 1934, à l’âge de 25 ans, cet essai frappant reste d’une grande actualité. « Votre travail est de première importance » lui écrivit le philosophe Alain, qui avait été son professeur. En effet, dans ce texte, Simone Weil analyse comment les rapports de domination et de soumission naissent au sein de toute société humaine.Pour elle, l’homme est condamné à être opprimé : dans les sociétés primitives, c’est par les forces de la Nature puis, au fur et à mesure qu’il s’en libère, c’est alors celle d’une société de production dont les moyens et les fins lui échappent. Ainsi l’homme est par nature et du simple fait de la vie en société condamné à l’oppression. Seule la pensée peut s’exercer librement. Ce livre était considéré par Simone Weil elle-même comme son œuvre principale.

L’auteur :

Simone Weil

Simone Weil est née en 1909 à Paris. Agrégée de philosophie à 22 ans, emplie de compassion pour les opprimés sociaux, elle va partager leur condition comme ouvrière chez Renault en 1935, puis dans des exploitations agricoles. En 1936, après une courte implication dans la guerre d’Espagne, elle portera un regard critique sur la violence aveugle et les exécutions arbitraires. Après avoir émigré aux Etats-Unis en 1942 elle rejoint la France Libre à Londres comme rédactrice. Atteinte de tuberculose, elle meurt à 34 ans.